INSERT INTO sites(host) VALUES('outre-vie.com') 1045: Access denied for user 'www-data'@'localhost' (using password: NO) outre-vie.com Estimated Worth $71,851 - MYIP.NET Website Information
Welcome to MyIP.net!
 Set MYIP as homepage      

  
           

Web Page Information

Title:
Meta Description:
Meta Keywords:
sponsored links:
Links:
Images:
Age:
sponsored links:

Traffic and Estimation

Traffic:
Estimation:

Website Ranks

Alexa Rank:
Google Page Rank:
Sogou Rank:
Baidu Cache:

Search Engine Indexed

Search EngineIndexedLinks
 Google:
 Bing:
 Yahoo!:
 Baidu:
 Sogou:
 Youdao:
 Soso:

Server Data

Web Server:
IP address:    
Location:

Registry information

Registrant:
Email:
ICANN Registrar:
Created:
Updated:
Expires:
Status:
Name Server:
Whois Server:

Alexa Rank and trends

Traffic: Today One Week Avg. Three Mon. Avg.
Rank:
PV:
Unique IP:

More ranks in the world

Users from these countries/regions

Where people go on this site

Alexa Charts

Alexa Reach and Rank

Whois data

Who is outre-vie.com at whois.enom.com





Domain Name:
OUTRE-VIE.COM

Registry Domain ID: 96277875_DOMAIN_COM-VRSN

Registrar WHOIS Server: whois.enom.com

Registrar URL: www.enom.com

Updated Date: 2016-01-19T15:24:13.00Z

Creation Date: 2003-03-29T17:54:00.00Z

Registrar Registration Expiration Date: 2018-03-29T16:54:00.00Z

Registrar: ENOM, INC.

Registrar IANA ID: 48

Reseller: NAMECHEAP.COM

Domain Status: clientTransferProhibited https://www.icann.org/epp#clientTransferProhibited

Registry Registrant ID:

Registrant Name: WHOISGUARD PROTECTED

Registrant Organization: WHOISGUARD, INC.

Registrant Street: P.O. BOX 0823-03411

Registrant City: PANAMA

Registrant State/Province: PANAMA

Registrant Postal Code: 00000

Registrant Country: PA

Registrant Phone: +507.8365503

Registrant Phone Ext:

Registrant Fax: +51.17057182

Registrant Fax Ext:

Registrant Email: B589A10B09D84A20B85D8B622D34C16B.PROTECT

Registry Admin ID:

Admin Name: WHOISGUARD PROTECTED

Admin Organization: WHOISGUARD, INC.

Admin Street: P.O. BOX 0823-03411

Admin City: PANAMA

Admin State/Province: PANAMA

Admin Postal Code: 00000

Admin Country: PA

Admin Phone: +507.8365503

Admin Phone Ext:

Admin Fax: +51.17057182

Admin Fax Ext:

Admin Email: B589A10B09D84A20B85D8B622D34C16B.PROTECT

Registry Tech ID:

Tech Name: WHOISGUARD PROTECTED

Tech Organization: WHOISGUARD, INC.

Tech Street: P.O. BOX 0823-03411

Tech City: PANAMA

Tech State/Province: PANAMA

Tech Postal Code: 00000

Tech Country: PA

Tech Phone: +507.8365503

Tech Phone Ext:

Tech Fax: +51.17057182

Tech Fax Ext:

Tech Email: B589A10B09D84A20B85D8B622D34C16B.PROTECT

Name Server: dns1.registrar-servers.com

Name Server: dns2.registrar-servers.com

DNSSEC: unSigned

Registrar Abuse Contact Email: abuse@enom.com

Registrar Abuse Contact Phone: +1.4252982646

URL of the ICANN WHOIS Data Problem Reporting System: http://wdprs.internic.net/

>>> Last update of WHOIS database: 2016-01-19T15:24:13.00Z <<<



For more information on Whois status codes, please visit https://icann.org/epp





The data in this whois database is provided to you for information

purposes only, that is, to assist you in obtaining information about or

related to a domain name registration record. We make this information

available "as is," and do not guarantee its accuracy. By submitting a

whois query, you agree that you will use this data only for lawful

purposes and that, under no circumstances will you use this data to: (1)

enable high volume, automated, electronic processes that stress or load

this whois database system providing you this information; or (2) allow,

enable, or otherwise support the transmission of mass unsolicited,

commercial advertising or solicitations via direct mail, electronic

mail, or by telephone. The compilation, repackaging, dissemination or

other use of this data is expressly prohibited without prior written

consent from us.



We reserve the right to modify these terms at any time. By submitting

this query, you agree to abide by these terms.

Version 6.3 4/3/2002

Front Page Thumbnail

sponsored links:

Front Page Loading Time

Keyword Hits (Biger,better)

Other TLDs of outre-vie

TLDs Created Expires Registered
.com
.net
.org
.cn
.com.cn
.asia
.mobi

Similar Websites

More...
Alexa鏍囬

Search Engine Spider Emulation

Title:OUTRE-VIE - Les Mémoires de la Terre
Description:L'芒me de chacun est en attente de poursuivre son initiation. S'ouvrir 脿 l'outre-vie est une 茅tape au r茅veil int茅rieur du dragon, 脿 la r茅activation du Ma卯tre dragonnier en soi et la mise en...
Keywords:
Body:
OUTRE-VIE - Les M eacute;moires de la Terre
OUTRE-VIE
Accueil
Contact
Blog
Mentions legales
Liens
LES M脡MOIRES DE LA TERRE
Retrouver le savoir de tout ce qui a 茅t茅, ne pas oublierPour ouvrir notre c艙ur et notre esprit 脿 la sagesse de tout ce qui sera
Tous les articles
L'outre-vie c'est traverser la rigidit eacute; des eacute;vidences, des pr eacute;jug eacute;s, des peurs,des habitudes, c'est traverser le r eacute;el obtus pour entrer dans une r eacute;alit eacute; agrave; la fois plus douloureuse et plus plaisante, dans l'inconnu, le secret,le contradictoire, ouvrir ses sens et conna icirc;tre.(citation de Marie Uguay)Une fois le voile de l'oubli et de la s eacute;paration franchi, se r eacute;v egrave;le le r ocirc;le crucial des dragons dans le processus de l'Ascension. L'av egrave;nement d'une nouvelle egrave;re cristalline ressuscite l'antique alliance entre la lign eacute;e des dragonniers et les esprits de cristal, ouvrant la voie au retour des dragons sur Ga iuml;a. Les dragons sont les gardiens des clefs d'activation et d'ancrage des matrices cristallines et de la g eacute;om eacute;trie sacr eacute;e.
L' acirc;me de chacun est en attente de poursuivre son initiation. S'ouvrir agrave; l'outre-vie est une eacute;tape au r eacute;veil int eacute;rieur du dragon, agrave; la r eacute;activation du Ma icirc;tre dragonnier en soi et la mise en lumi egrave;re de l'une de ses expressions de son Soi multidimensionnel.Les diff eacute;rentes traditions relatent des symboles communs puissants qui sont autant de cl eacute;s pour l'outre-vie et la reconnexion avec les esprits dragons.
Le mythe du ph eacute;nix
Le Ph eacute;nix, oiseau fabuleux qui rena icirc;t toujours de ses cendres, est le symbole de r eacute;surrection le plus r eacute;pandu dans le monde. Sa l eacute;gende trouve son origine agrave; H eacute;liopolis, ancienne ville eacute;gyptienne o ugrave; l'on v eacute;n eacute;rait le dieu du Soleil, R acirc;, dont le h eacute;ron Bennou (nom du Ph eacute;nix en Eacute;gypte), serait une incarnation. Les mythes diff egrave;rent sur quelques points de d eacute;tail - la couleur du plumage, par exemple -, mais ils relatent tous agrave; peu pr egrave;s la m ecirc;me histoire.Le Ph eacute;nix, unique oiseau de son esp egrave;ce, eacute;tait un animal fabuleux, dot eacute; d'une long eacute;vit eacute; miraculeuse (cinq cents ans ou plus, d'apr egrave;s certains auteurs), qui avait le pouvoir de rena icirc;tre de ses cendres. Quand l'heure de sa fin approchait, il se construisait un nid d'herbes aromatiques, puis s'exposait aux rayons du soleil et se laissait r eacute;duire en cendres. Trois jours plus tard, il renaissait. Alors qu'il ne repr eacute;sentait, au d eacute;but, que l'apparition et la disparition cycliques du soleil, le Ph eacute;nix devint rapidement un symbole de r eacute;surrection ; il incarne l' acirc;me ou l'immortalit eacute; dans les diff eacute;rentes iconographies. Les cr eacute;atures ail eacute;es figur eacute;es au-dessus d'un b ucirc;cher fun eacute;raire ou s' eacute;chappant du corps d'un d eacute;funt ne sont pas toutes, pour autant, un ph eacute;nix. Il peut s'agir d'un autre oiseau, un aigle, par exemple, qui symbolise parfois l' acirc;me des empereurs. Le Ph eacute;nix rappelle la capacit eacute; de l'homme de s'extraire de son corps physique au travers de ses corps subtils.L'Oiseau, symbole de la r eacute;surrection du chaos est tr egrave;s fr eacute;quent en Chine et au Japon. et constitue un parall egrave;le int eacute;ressant avec le Ph eacute;nix mythique des Eacute;gyptiens et plus tard avec celui des Grecs et des Romains. D'une fa ccedil;on g eacute;n eacute;rale. l'Oiseau est le symbole de l' acirc;me, de la renaissance, mais aussi de l'esprit et de la lumi egrave;re. Dans la tradition chinoise, l'oiseau l eacute;gendaire Feng-Huang, qui symbolise le bonheur conjugal, est l' eacute;quivalent du Ph eacute;nix; il est issu de l'union des forces solaire et lunaire.Le Midrach Rabba (juda iuml;sme) rapporte que lorsqu'Adam et Egrave;ve mang egrave;rent de l'arbre de la connaissance et que la mort fut d eacute;cr eacute;t eacute;e pour eux, tous les animaux mang egrave;rent eux aussi du fruit interdit et partag egrave;rent le m ecirc;me sort sauf un seul oiseau appel eacute; Kh ocirc;l ( #1506; #1493; #1507; #1492; #1495; #1493; #1500;) qui ne mangea pas de ce fruit. C'est pourquoi cet oiseau vit eacute;ternellement. Et Rabbi Yanay explique que sa vie se d eacute;roule ainsi : il vit une p eacute;riode de mille ans au terme de laquelle un feu jaillit de son nid et le consume ne laissant plus qu'un oelig;uf, et de cet oelig;uf il grandit de nouveau.
L'ascension de l' acirc;me
L' eacute;chelle est un symbole universel de l'ascension graduelle de l' acirc;me, dont le terme consiste en la vision b eacute;atifique : elle apparut agrave; Mahomet lorsque celui-ci fut ravi aux Cieux. Sa verticalit eacute; met en rapport les diff eacute;rents mondes de l'au-del agrave;. Dans de nombreuses traditions, en effet, l'au-del agrave; poss egrave;de une structure bipolaire et stratifi eacute;e.Dans la mythologie sum eacute;rienne, le christianisme, l'islam, l'hindouisme, le bouddhisme, le ja iuml;nisme et les religions pr eacute;colombiennes, le paradis est associ eacute; aux plus hautes r eacute;gions du Ciel tandis que les r eacute;gions infernales sont souterraines. La psychologie contemporaine, en particulier agrave; travers l rsquo; oelig;uvre de Jung, a mis en lumi egrave;re le r ocirc;le des symboles dans l' eacute;volution psychique individuelle et l' eacute;dification des soci eacute;t eacute;s humaines. Les repr eacute;sentations symboliques de l'enfer et du paradis rendent compte des processus mentaux agrave; l rsquo; oelig;uvre dans la conscience des mourants. Elles semblent correspondre au conflit mis en eacute;vidence par Jung entre le Moi, la conscience limit eacute;e, et le Soi, qui constitue la totalit eacute; psychique d'o ugrave; eacute;manent les images symboliques. Tandis que le Moi tend agrave; rester prisonnier des conditionnements multiples de l'existence, le Soi vise agrave; r eacute;aliser les aspirations inconscientes du sujet en qu ecirc;te d'une plus grande pl eacute;nitude de vie. Ainsi ceux qui n'arrivent pas agrave; gravir l' eacute;chelle du salut sont hant eacute;s par le souvenir de leurs mauvaises actions : ils perdent l' eacute;quilibre, chutent et deviennent la proie facile des d eacute;mons du tourment et de la culpabilit eacute; ; cette souffrance morale est symbolis eacute;e par le feu d eacute;vorant de l'enfer. L'engloutissement dans la gueule du monstre sanctionne l'incapacit eacute; de l' acirc;me agrave; se purifier de la m eacute;moire du pass eacute;. Inversement, la rencontre avec des entit eacute;s lumineuses toujours bienveillantes, anges ou divinit eacute;s, signifie que les acirc;mes ayant surmont eacute; les obstacles psychologiques peuvent lib eacute;rer des forces ascensionnelles et s'ouvrir agrave; l'exp eacute;rience de la transcendance.
La roue de la vie
La roue de la vie de la tradition eacute;gyptienne est repr eacute;sent eacute;e par le scarab eacute;e, qui pendant la nuit, fait rouler la sph egrave;re du soleil agrave; travers les enfers en direction de l'orient o ugrave; Horus portera l'astre agrave; travers le jour. Toute vie est li eacute;e au soleil, et le voyage eacute;gyptien, selon le Livre des Morts, repr eacute;sente le p eacute;riple des acirc;mes jusqu'au moment de la renaissance de leur lumi egrave;re. C'est pourquoi le scarab eacute;e se trouve dans la nuit la plus profonde au moment o ugrave; le soleil entame le cycle de sa renaissance.La roue de la vie du bouddhisme tib eacute;tain repr eacute;sente l'essence de toutes les doctrines de la renaissance et de la lib eacute;ration ou de la d eacute;livrance du cycle renouvel eacute; des naissances. Au centre, trois animaux symbolisent le vice et sont agrave; l'origine du demi-cercle noir de la damnation. Le demi-cercle blanc repr eacute;sente la mani egrave;re de vaincre le mal pour acc eacute;der au Nirvana. Les six mondes sont des lieux de renaissance dans les domaines des dieux, des titans, des hommes, des animaux, des esprits de la faim et des ecirc;tres infernaux. Par ses actes, l'homme d eacute;cide lui-m ecirc;me du domaine o ugrave; il rena icirc;tra.
Le pont du jugement
Le symbolisme du pont est tr egrave;s r eacute;pandu. Il manifeste la difficult eacute; du passage dans l'au-del agrave;.Le pont chinvat, qui signifie le laquo; diviseur raquo; ou laquo; trieur raquo; dans la tradition iranienne, est un passage p eacute;rilleux, large pour les justes, eacute;troit comme une lame de rasoir pour les impies. Dans l'islam, ce pont, plus fin qu'un cheveu et plus tranchant qu'un sabre, s'appelle tant ocirc;t laquo; la voie de l'enfer raquo;, tant ocirc;t laquo; la voie droite raquo; que suivent les croyants. Seuls les eacute;lus le traversent, les damn eacute;s sombrent dans l'enfer... L' eacute;lu franchit le pont plus ou moins vite selon la qualit eacute; de ses actions ou la force de sa foi. Il est remarquable que le titre de pontifex, qui fut celui de l'empereur romain et demeure celui du pape, signifie laquo; constructeur de ponts raquo;. Le pontife est agrave; la fois le constructeur et le pont lui-m ecirc;me, comme m eacute;diateur entre le Ciel et la Terre.Bouddha est aussi consid eacute;r eacute; comme le Grand Pont. Lieu du passage, le pont figure l'in eacute;vitable eacute;preuve morale de la conscience qui place l'homme devant l'obligation de choisir. Son choix le damne ou le sauve. C'est ce qu'exprime un autre symbole du jugement, la balance.Dans l rsquo; Eacute;gypte ancienne, le d eacute;funt devait faire admettre son innocence devant le tribunal d'Osiris ; la pes eacute;e du c oelig;ur, celui-ci r eacute;v eacute;lant sa l eacute;g egrave;ret eacute; ou sa lourdeur devant la v eacute;rit eacute;, t eacute;moignait pour ou contre le d eacute;funt. Ce th egrave;me sera repris dans l'iconographie chr eacute;tienne, o ugrave; l'archange Saint Michel surveille les plateaux de la balance. Au Tibet, ceux-ci sont respectivement charg eacute;s de cailloux blancs et de cailloux noirs qui r eacute;partissent les bonnes et les mauvaises actions.En Perse, l'ange Rashnu p egrave;se les esprits sur le pont du destin. La vie humaine est ainsi pass eacute;e au fil de l' eacute;p eacute;e, mesur eacute;e agrave; l'aune des principes divins du vrai et du bien : celui qui aura emprunt eacute; la bonne voie sera justifi eacute; car les actes de l'homme ici-bas engagent son avenir c eacute;leste.
Le r ocirc;le des r ecirc;ves
Outre l'extase proph eacute;tique, le r ecirc;ve eacute;tait pour les Anciens une autre forme du dialogue avec les dieux. Dans l'Antiquit eacute;, on ne r ecirc;vait pas comme on r ecirc;ve aujourd'hui : non seulement les interpr eacute;tations donn eacute;es eacute;taient diff eacute;rentes, mais l'exp eacute;rience onirique elle-m ecirc;me eacute;tait autre. Le r ecirc;ve eacute;tait v eacute;cu non comme une manifestation de notre subjectivit eacute;, de notre inconscient, mais comme un fait objectif, la visite r eacute;elle, mais dans un autre ordre de r eacute;alit eacute;, d'un messager venu d'ailleurs, dieu, anc ecirc;tre ou ami mort. Certains r ecirc;ves, tr egrave;s fr eacute;quents dans l'Antiquit eacute;, ont disparu aujourd'hui : les r ecirc;ves d'avertissement ou de conseil, exp eacute;rience diff eacute;rente de la vision proph eacute;tique qui pr eacute;figure en clair l' eacute;v eacute;nement agrave; venir. Le laquo; visiteur raquo; onirique manifeste une pr eacute;sence objective : il se fait reconna icirc;tre agrave; certains signes, il se trouve dans la pi egrave;ce o ugrave; le r ecirc;veur s'est endormi, il s'adresse agrave; lui comme on le fait dans la vie ordinaire et lui r eacute;v egrave;le un secret sur l'avenir ou un danger qui le menace.Les r ecirc;veurs privil eacute;gi eacute;s qui re ccedil;oivent ce type de messages laquo; envoy eacute;s par les dieux sont habituellement des rois ou de hauts personnages. Actes politiques ou religieux, constructions d' eacute;difices, d eacute;cisions d'alliance ou entreprises belliqueuses ont souvent eu pour origine un r ecirc;ve. Des inscriptions mises au jour par les arch eacute;ologues et des textes historiques en t eacute;moignent. Pour provoquer ces r ecirc;ves divins, un certain nombre de techniques furent mises au point : isolement, pri egrave;res, je ucirc;ne, sommeil sur la peau d'un animal sacrifi eacute;, et surtout laquo; incubation raquo;, sommeil dans un lieu consacr eacute; aux dieux ou pr egrave;s de la tombe des anc ecirc;tres, que les Eacute;gyptiens pratiquaient depuis le XVe si egrave;cle avant J.-C.Des papyrus magiques, sorte de cl eacute; des songes, montrent que certaines de ces pratiques vont m ecirc;me jusqu' agrave; l'automutilation, comme chez les Indiens d'Am eacute;rique : en s'amputant d'une phalange d'un doigt ou d'un orteil, en se coupant un morceau d'oreille, on est s ucirc;r de provoquer la venue d'un laquo; visiteur raquo; nocturne.Tr egrave;s rares, avant l' eacute;poque romaine, sont les traces de scepticisme agrave; l' eacute;gard de Delphes, des proph eacute;ties en g eacute;n eacute;ral et des r ecirc;ves. L'Antiquit eacute; n'accepta jamais enti egrave;rement des explications rationnelles. Si leurs analyses et leurs observations ont abouti parfois agrave; des th eacute;ories que la science moderne n'a pas encore d eacute;pass eacute;es, les Anciens gard egrave;rent la conviction qu'existaient, agrave; c ocirc;t eacute; de la voie royale de l'intelligence, des chemins plus secrets. Sans doute avons-nous perdu aujourd'hui une certaine sensibilit eacute; qui ouvrait l'acc egrave;s agrave; l'invisible si pr eacute;sent aux hommes de l'Antiquit eacute;.
brCopyright 漏 2015-2016 Outre-vie.combrPour aller plus loin, une s茅rie de marques-pages sur le th猫me de l'茅veil de conscience.
Cr茅er un site Web gratuit
Pris en charge par
Cr茅ez votre propre site gratuit
Cr茅ez votre propre site web gratuit
Un cr茅ateur de site avec la fonction glisser-d茅poser 茅tonnament simple. En savoir plus.
Accueil
Contact
Blog
Mentions legales
Liens
#10005;

Updated Time

Updating   
Friend links: ProxyFire    More...
Site Map 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 250 300 350 400 450 500 550 600 610 620 630 640 650 660 670 680 690 700 710 720 730 740 750
TOS | Contact us
© 2009 MyIP.cn Dev by MYIP Elapsed:199.844ms